Warning: Use of undefined constant accueil - assumed 'accueil' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/saumet/lcc/wp-content/themes/lcc/page.php on line 4


Warning: Use of undefined constant accueil - assumed 'accueil' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/saumet/lcc/wp-content/themes/lcc/page.php on line 16

Nouvelles techniques de production pour une télévision scientifique

La Chaîne Comprendre souhaite proposer un mode d’emploi pour ses émissions grand public.           Cinq règles cardinales de la production audiovisuelle scientifique doivent y être réunies, à savoir:

  • DES ANIMATEURS (TRICES), présentateurs (trices), acteurs, actrices
  • DES REPERAGES
  • DES EFFETS SPECIAUX-CINE, Motion design, maquettes
  • DES ANIMATIONS 3D, Musique, Direction Artistique
  • UNE SCENARISATION professionnelle (Storytelling)

OBJECTIF n°3 : une exigence de qualité

 

Avec son département de communication et son service des achats de programmes, La Chaîne Comprendre doit travailler avec une Unité mixte de Production et de Divertissement.

 

  UNITE DE PRODUCTION SCIENTIFIQUE

 

1-   ANIMATION 3D PROFESSIONNELLE

La production d’animations en 3D peut aider à une meilleure compréhension de la science et des technologies. De plus la 3D apporte visuellement une esthétique remarquable et peut engendrer une dramaturgie de grand intérêt pour les fictions. Aussi nous souhaitons développer la 3D, ses techniques, la formation et la participation d’écoles d’animation 3D, de studios, d’artistes européens et internationaux.

2 – LA SCENARISATION SCIENTIFIQUE : Elle doit faire appel à de nombreuses équipes de scénaristes professionnels, en collaboration avec le Comité scientifique de LCC

3- L’Unité pourra travailler avec DES STUDIOS CINÉMATOGRAPHIQUES spécifiques

comme l’ex SFP à Bry-Sur-Marne, pour de nouvelles fictions scientifiques de cinéma, feuilletons scientifiques (fictions), une partie de ses films éducatifs. Des décors existants, costumes, moyens cinématographiques (grues, travelling, maquettes, constructions) peuvent être utilisés pour produire les films scientifiques.

4- LES REPORTAGES et grands reportages de création

5- LES ÉMISSIONS D’ACTUALITÉS SCIENTIFIQUES, Chroniques scientifiques quotidiennes

6- LES DOCUMENTAIRES DE CRÉATION

7- LES DEBATS en “live” avec audience

8- LES “SUCCESS STORIES(magazines, people)

9- LES DESSINS ANIMES  scientifiques, la cellule  Effets Spéciaux

10- LES FILMS D’ARCHIVES 

11- LES FILMS EDUCATIFS: Ils doivent être l’honneur de la nouvelle télévision publique ; ils portent l’espoir dans un avenir meilleur. Mieux que les « MOOCS », les plus gros efforts audiovisuels doivent être faits en leur faveur. Notre but : bâtir des collections de films de référence.

 

 

                                                                                                                                                   Le cinéaste Robert Bresson à qui l’on posait la question: Qu’est-ce pour vous qu’une prise de vue ? répondait ceci: ” Prendre, c’est comprendre. Et comprendre: non pas de le sens de s’expliquer, mais dans le sens d’aimer, de goûter … “. Cette approche humaniste de la compréhension est essentielle et certainement complémentaire de la signification que l’on retrouve dans l’éthymologie latine du mot “comprendre”: con ponere, mettre avec, assembler les éléments.   robert bresson


La chaine comprendre, site par oXfoZ