Warning: Use of undefined constant accueil - assumed 'accueil' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/saumet/lcc/wp-content/themes/lcc/page.php on line 4


Warning: Use of undefined constant accueil - assumed 'accueil' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/saumet/lcc/wp-content/themes/lcc/page.php on line 16

Nous souhaiterions évoquer ici cinq points contestables que nous rencontrons régulièrement :                                                                                                                                                   1 er point : « Des émissions scientifiques ? Il y en a déjà ! » Nous pouvons affirmer, avec l’ensemble de la communauté scientifique, que s’il existe déjà quelques émissions « à caractère scientifique », il n’existe pratiquement pas, ou rarement, des émissions dont le but est réellement de faire « comprendre », de donner du sens. La plupart des émissions existantes sont souvent très esthétiques, et à caractère touristique, mais peu scientifiques et à simple prédominance descriptive géographique, exotique, animalière (dont nous ne remettons en cause ni la qualité, ni l’intérêt).                                                                                                           2 ème point : “Il suffit de rajouter des émissions scientifiques aux heures de pointe sur les chaînes généralistes”… Nous avons eu sur ce point une réunion importante au Ministère de la Recherche en mai 2007, où précisément les grands organismes scientifiques se sont largement exprimés sur la question.Rajouter des émissions scientifiques sur les chaînes généralistes est une erreur. C’est “un plâtre qui ne tient pas”, comme l’on montré unanimement les professionnels de la communication scientifique, comme tous les producteurs scientifiques ainsi que le co-fondateur et producteur des séries E=M6, qui était avec nous à cette occasion. Nous avons besoin en France d’une chaîne thématique scientifique sur la TNT nationale. Cette chaîne publique, on devrait pouvoir l’apercevoir en zappant parmi les chaînes LCP, Direct 8, Gulli, TMC, etc… La Chaîne Comprendre devrait être facilement identifiable, repérable sur le long terme par le grand public.                                                                                                                                                                           3 ème point : “Pourquoi ne pas mettre la science sur une WebTV ?”… Des WebTV, il y en a des milliers. La mission de La Chaîne Comprendre est d’intéresser les jeunes à la science, de les passionner. Intéresser également les moins jeunes, notamment les investisseurs en capital en direction des PME technologiques. Une simple Web TV ne suffirait pas : il faudrait que cette chaîne des Sciences et de l’Innovation soit positionnée au moins parmi les 20 chaînes gratuites de la TNT nationale à destination d’un grand public. En effet pour intéresser efficacement les jeunes, une simple chaîne sur le Web serait invisible, sauf si elle bénéficierait d’une grande soeur sur la TNT nationale (La Chaîne Comprendre) qui lui renverrait de l’audience régulièrement, ce qui est prévu dans le cadre du projet LCC.                                                                             4 ème point : “Il n’y a pas de budget aujourd’hui pour une chaîne scientifique”…Il est tout-à-fait justifié que le contribuable voit sa redevance télévision attribuée à des programmes réellement utiles au développement intellectuel du pays, à des contenus de qualité. Dans le rapport que nous avait demandé la Commission pour la nouvelle télévision publique en 2008, nous avons montré combien la télévision publique avait très largement oublié LA SCIENCE et L’INNOVATION dans ses lois de programmation, comme dans ses contrats d’objectifs et de moyens. Un budget important devrait être réattribué à la Science télévisée,  à travers une “cinématographisation” de la connaissance, que le Groupe France -Télévision sait déjà bien produire dans la forme. Par delà l’intérêt culturel immédiat, il y a aussi un enjeu de survie de la France dans notre contexte de désaffection des jeunes pour les sciences, de fuite des cerveaux à l’étranger, de compétition internationale dévastatrice, de fermetures d’usines, et de pertes d’emplois dans notre pays.                                                                                                                                                                                                              5 ème point : « De toute façon, ça n’intéressera personne ! » C’est une rengaine bien connue ; chacun juge selon sa culture… Que d’émissions qui ont connu parmi les plus grands succès de la télévision avaient d’abord été refusées par les directions des chaînes: Cela ne fera pas d’audience… Cela n’intéressera personne…Ces affirmations démagogiques au moment même de la mondialisation, alors que tant de peuples s’ouvrent au savoir, oublient que la télévision peut être, doit être, une magnifique fenêtre ouverte sur le monde, pour « comprendre » la terre des hommes, la connaissance acquise par des générations, les enjeux et les défis qui se présentent. Il est nécessaire de contourner le problème de la difficulté de la science en la rendant plus facile aux jeunes générations. Notre stratégie est notamment d’améliorer la convivialité des films éducatifs, des émissions à réel contenu, et de créer de véritables fictions scientifiques. Cela avec une “Unité de Divertissement Scientifique” dédiée, au sein de La Chaîne Comprendre (voir notre site internet : Fonctionnement/ Nouvelles techniques de production). Le but est de ré-intéresser les jeunes à la science, de les faire rêver, leur donner de vrais modèles. Cette Unité de Divertissement devrait entre autres fabriquer des fictions et feuilletons scientifiques, avec une dramaturgie, des acteurs, actrices, de la musique, des scénarios contemporains. Car n’oublions pas que “Les Experts”, police scientifique, est la série N° 1 sur TF1. Elle bénéficie de la plus forte audience actuellement sur une chaine privée ! C’est pourquoi LCC saurait facilement être populaire, grâce à de nouveaux moyens de production, adaptés à la société actuelle. La Chaîne Comprendre devrait en outre s’occuper de “vraie science”, former un public rendu intelligent, passionné. Des rendez-vous nécessaires à plus de hauteur de vue, plus de profondeur, plus de culture, avec de grands esprits.


La chaine comprendre, site par oXfoZ